5 conseils de créatifs pour bien utiliser les tendances graphiques dans votre travail

 In Packs de crédits iStock

Conserver un temps d’avance sur les tendances créatives est extrêmement important, aussi bien pour les graphistes que pour les professionnels du marketing. Pensez-y : c’est un peu comme si vous étiez un.e mécanicien.ne, mais que vous ne suiviez pas les avancées technologiques pour être plus efficace et rapide. C’est la même chose pour le graphisme. Il est primordial de se tenir au courant, pour parler un même langage, suivre notamment les dernières typos et tendances pour rester pertinent.e.

C’est la raison pour laquelle nous avons voulu interroger des experts pour nous expliquer comment ils identifient ces tendances. Rencontre avec Taylor Gibbs, directeur artistique basé à New York et Kruti Joshi et Peter Noah, directeurs créatifs chez Getty Images.

5 conseils de créatifs pour bien utiliser les tendances graphiques dans votre travail_0002_GettyImages-1157512200.jpg

Nourrissez-vous, en dehors de vos projets

Dans une certaine mesure, les tendances sont abstraites et les classer peut être plus rétrospectif que proactif. “Si vous attendez qu’une tendance devienne visible, alors vous avez probablement raté votre chance de l’utiliser de manière significative”, explique Taylor Gibbs. Ce qui est important, c’est que vous trouviez un moyen, en tant que graphiste ou professionnel.le du marketing, de vous tenir au courant des tendances, que vous travailliez sur un projet ou non. “Je suis des graphistes sur Instagram. Je regarde qui ils suivent eux-mêmes et je vais régulièrement sur des sites comme Designspiration.com”, témoigne Peter Noah. Ce sont d’excellents moyens pour saisir les tendances au fur et à mesure que d’autres graphistes les créent. De cette façon, vous serez mieux outillé.e pour les utiliser quand vous en aurez besoin.

5 conseils de créatifs pour bien utiliser les tendances graphiques dans votre travail_0005_GettyImages-1134123617.jpg

Utilisez certains détails pas forcément toute la tendance

Lorsque vous intégrez une tendance graphique dans votre travail, il est important de ne pas se contenter de la renvoyer à sa valeur nominale. Mais vous pouvez utiliser les petits composants d’une tendance pour créer votre propre travail. « Quand je feuillette des magazines, par exemple, parfois je ne lis même pas le contenu », explique Kruti Joshi. « Les formats imprimés sont d’excellents supports pour voir comment les dispositions et les palettes de couleurs fonctionnent ensemble. » Peter Noah ajoute qu’il y puise son inspiration pour les typo. Une fois que vous serez inspiré.e par un modèle de base, vous serez prêt.e à vous l’approprier.

5 conseils de créatifs pour bien utiliser les tendances graphiques dans votre travail_0004_GettyImages-1130126334.jpg

Déterminez pourquoi quelque chose est une tendance, et pas seulement quelle est la tendance

« Le meilleur point de départ est d’observer les graphistes et les marques que vous suivez et de noter ce qui vous inspire », explique Taylor Gibbs. « Ensuite, essayez vraiment de comprendre l’essence de cette création. Pourquoi elle vous inspire ? Une fois que vous avez compris cela, vous utilisez quelque chose de plus profond comme point de départ. Et cela vous permet de vous l’approprier et d’en donner votre interprétation personnelle. » Résumer l’essence d’une tendance est important pour des plateformes comme les réseaux sociaux. En effet, si la plupart des marques ne prennent que les tendances en fonction de sa valeur nominale, vous pouvez prendre cette tendance et la faire vraiment vôtre. Cela vous permet d’exploiter la puissance de cette tendance, tout en vous démarquant sur un marché par ailleurs saturé. Cette approche peut également être extrêmement utile lors de la recherche d’une image sur iStock.

Souvent, une tendance qui est écrite n’est qu’une couleur (c’est-à-dire Pink Millennial ou jaune Gen Z). Mais plutôt que de simplement rechercher la couleur jaune, il est préférable de rechercher l’émotion que la couleur essaie de représenter. Dans le cas du pink millenial, cela pourrait être « de l’or rose chic » ou « des textures métalliques douces ». Cela vous permet de vous concentrer sur l’ambiance sous-jacente à la tendance, plutôt que sur la couleur. « Si vous suivez aveuglément une tendance, vous vous fondrez dedans », explique Kruti Joshi. « Trouver un équilibre entre montrer que vous suivez la tendance, mais aussi vous différencier est important. »

5-tips_new.jpg

Ne présumez pas qu’une tendance va fonctionner pour vous

Une tendance graphique n’est vraiment bonne que si elle s’applique à votre marque et à votre message. « Considérez la tendance dans le concept de votre récit », dit Peter Noah. « Si la tendance est aux « animaux de compagnie  » et que vous êtes une société de services financiers, il ne serait peut-être pas logique de simplement présenter l’image d’un chiot. Mais il le serait de montrer une famille, avec des animaux de compagnie en arrière-plan, montrant une qualité de vie idéalisée et comment elle s’inscrit dans vos objectifs financiers ». C’est sans doute le conseil le plus important, car les tendances peuvent parfois être très polarisantes et très spécifiques à un secteur.

Un projet créatif peut se sentir vraiment contraint, ou pire, il peut sembler totalement en dehors des objectifs de votre entreprise si vous ne faites que monter dans le train de la tendance. « L’illustration du hipster est devenue un peu exagérée. Des gars avec des barbes, de la flanelle, etc, » explique Taylor Gibbs. « Essayer de montrer à un public mondial diversifié est important pour beaucoup de marques. Surtout si vous construisez une marque, utiliser une tendance peut créer une forte connotation qui n’est probablement pas utile pour construire une nouvelle identité plus universelle. » En bref, les tendances ne peuvent pas aller plus loin, mais il est plus important de saisir la réalité de votre marque et la façon dont elle s’intègre dans le monde. C’est pourquoi iStock vise toujours à capturer la vie de manière authentique, en vous offrant un choix de milliers de photos qui ne vous semblent pas forcées, mais qui, au contraire, vous semblent réelles.5 conseils de créatifs pour bien utiliser les tendances graphiques dans votre travail_0001_GettyImages-910228896.jpg

Prendre les tendances avec précaution

« Si quelque chose est une tendance, cela ne veut pas dire pour autant qu’il s’agit d’un élément positif », remarque Taylor Gibbs. « Par définition, une tendance est de courte durée, éphémère, et pas éternelle… beaucoup d’entre elles sont d’ailleurs des réactions. Quand quelque chose atteint un point de basculement, la tendance devient sursaturée et le marché réagit en l’inversant ». Le point ici revient à la première recommandation ci-dessus : essayez de suivre les marques et les designers qui vous intéressent personnellement, et pas seulement les tendances que vous voyez partout. Et n’oubliez pas, sur Creative Insights nous postons régulièrement les tendances et les micro-tendances afin que vous n’ayez pas à les chercher. Cela vous aidera à saisir un mouvement graphique, de manière honnête, avant qu’il n’atteigne ce point de basculement.

Les conseils à retenir de Kruti Joshi : « Si les gens réagissent à [une tendance], alors comment pouvez-vous susciter cette même réaction dans votre travail ? Si les gens reçoivent bien une tendance, c’est probablement dû à un thème sous-jacent, et identifier et incorporer ce thème sera beaucoup plus puissant que de se concentrer sur la tendance de surface elle-même. »

1059318184, Oleh_Slobodeniuk1157512200, enviromantic |  1134123617, Tera Vector | 1095507386, MStudioImages | 1130126334, martin-dm910228896, timnewman